La Bobine de Ruhmkorff

Créé en 2012, en tournée

Avec LA BOBINE DE RUHMKORFF, du nom de ce générateur électrique capable d’obtenir des tensions particulièrement élevées, Pierre Meunier prolonge sa méditation autour du sexe, de l’amour, du rapport à l’autre, engagée avec SEXAMOR en compagnie de Nadège Prugnard. Comme toujours, en effet, c’est à partir de frottements avec la matière et avec les machines bricolées qu’il s’empare du sujet et le travaille (au corps), cette fois dans une forme en solo, légère et rêveuse. Avec une écriture qui n’appartient qu’à lui, Pierre Meunier invite les spectateurs à un vagabondage à la fois cru et poétique, drôle et grave, tendre toujours, sur les sentiers de la redécouverte de la splendeur du monde et de l’énigme qui le constitue. Il part ainsi en quête des lois de l’attraction, de l’attirance entre les pôles opposés, du courant qui passe ou ne passe pas, avec son regard étonné, à la fois buté et grand ouvert, drôle et offert.

Laure Dautzenberg

Texte, jeu, mise en scène

Pierre Meunier

Collaboration artistique

Marguerite Bordat

Lumière

Bruno Goubert

Peinture

Catherine Rankl

Voix

Valérie Schwarcz

Production

Claudine Bocher

Remerciements à Hervé Pierre

Production LA BELLE MEUNIERE
avec le soutien du Ministère de la Culture- DRAC Auvergne et du Conseil Général de l'Allier.

figeac